Curriculum Vitæ

Groupe Sage (2008 – 2011) : Gestion de projets 

Société spécialisée dans l’édition de logiciels, Sage a été créé il y a 40 ans au Royaume-Uni et compte aujourd’hui plus de 13 000 collaborateurs présents dans 23 pays.

Initialement concentrée sur les logiciels destinés à la gestion (Sage X3) et à la comptabilité (Sage Ligne 100, Ligne 500, Ligne 100) l’entreprise décide d’investir en 2005 les « marchés verticaux ». L’objectif de Sage est alors de profiter de sa présence « comptable » dans les entreprises pour adresser le versant « métier » des systèmes d’information de celles-ci.

Ce nouveau positionnement de Sage repose sur des acquisitions externes. Sage rachète ainsi les éditeurs de logiciels présents sur des créneaux très spécifiques (marchés de niche) ou porteurs. Les divisions métiers Agroalimentaire, Transport, Logistique, Immobilier, Automobile voient ainsi le jour entre 2005 et 2008.

C’est ainsi que Sage racheta Tracing Server, société avec laquelle nous avons conçu le logiciel pour la gestion des coopératives agricoles, et C2G société qui équipait le bureau de vente du groupe avec le logiciel Frulog, jusqu’à la mise en place du nouveau système en 2006, deux concurrents, pour constituer la branche agroalimentaire de ses solutions verticales.

Début 2008 alors que le groupe coopératif se trouvait en plein licenciement économique visant 95% de ses effectifs j’ai été recruté en qualité de chef de projet au sein de la division agroalimentaire à Blagnac.

L’édition de logiciels ne suivant pas les mêmes schémas de développement (spécificités métier très fortes) l’incompatibilité entre les process internes de Sage et la culture de l’édition logicielle spécifique a poussé Sage à se séparer des divisions métier entre 2012 et 2013. La division agroalimentaire fut cédée à un fond d’investissement et correspond aujourd’hui à l’entité Akanea [1]

Les différentes missions

Le rôle d’un chef de projet fonctionnel, en parallèle de son rôle traditionnel de « chef d’orchestre », est d’être l’interface entre le client et les équipes techniques internes. Spécialiste du métier du client et du logiciel porté par l’éditeur il intervient sur les phases d’informatisation ou de refonte logicielle du SI. Il conduit les phases d’expression des besoins en rédige l’analyse détaillé ou le cahier des charges. En presque 4 ans j’ai eu l’opportunité d’intervenir sur des projets de quelques postes à plusieurs centaines de postes avec toujours des besoins fonctionnels et contextes SI très variés.

Dématérialisation des flux entre les coopératives et les fabricants d’emballages (par exemple CHEP), la dématérialisation des bons de préparation, la dématérialisation des flux commerciaux entre les metteurs en marché et les centrales d’achat des grandes surfaces.

Les principaux projets

Mes principaux projets en tant que chef de projets consistaient à informatiser ou moderniser les systèmes d’information dans leur composante « logiciel métier ».

A l’issue de la phase de commercialisation du projet mon rôle de chef de projet – consultant était d’intervenir chez le client afin de recueillir ses besoins, rédiger l’expression des besoins, établir le cahier des charges inhérent à l’expression des besoins. Le cas échéant encadrer les développements spécifiques et le paramétrage du progiciel et enfin orchestrer le déploiement des projets en pilotant les consultants, les développeurs et les formateurs.


[1] https://akanea.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.